Les apports nutritionnels des insectes comestibles

Insectes et alimentation ecoloLes insectes sont très nutritifs. Pour cette raison, de nombreuses cultures les consomment dans le cadre d'un régime alimentaire sain. Ils représentent de bonnes sources de protéines, tout en fournissant très peu de graisse, et contiennent des niveaux élevés de certains minéraux.

Ils servent comme source de protéine essentielle dans les pays où les denrées protéiques traditionnelles, comme les produits carnés et laitiers, sont rares. La culture des insectes nécessite également la conservation des forêts ce qui contribue à réduire la déforestation et les émissions de gaz à effet de serre.

Un régime alimentaire similaire à celui de l’homme


Comme les humains, les insectes sont hétérotrophes, ce qui signifie qu'ils se nourrissent d’autres organismes, contrairement aux plantes qui produisent de l'énergie grâce à la photosynthèse. Semblables à celles des humains, les principales composantes du régime alimentaire d'un insecte comprennent des protéines, des glucides et des graisses. Les insectes possèdent également la capacité de produire leurs propres vitamines liposolubles, y compris les vitamines A, D, E et K.

Une source protéique qui dépasse les aliments protéinés traditionnels

La protéine est un élément important de votre physiologie. Il aide votre corps à construire, réparer et maintenir ses cellules. Chaque cellule du corps humain a besoin de protéines. Selon l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture, 100 grammes de chenilles séchées contiennent environ 53 grammes de protéines.

En comparaison, 100 grammes de viande de bœuf haché contient seulement 27 grammes de protéines. Cela signifie que les insectes sont de meilleures sources de protéines que les aliments protéinés traditionnels.

Une forte teneur en minéraux : fer et calcium

Les insectes sont particulièrement riches en calcium et en fer. Le calcium est le minéral le plus abondant dans l'organisme. Il est essentiel pour conserver la solidité de vos os. Quant au fer, il joue un rôle important dans le stockage d'oxygène dans les globules rouges.

En outre, les sources de protéines traditionnelles, telles que la viande et le poisson, sont faibles en calcium : 100 grammes de coléoptères contient 43 milligrammes de calcium, tandis que 100 grammes de viande de bœuf haché est démunie de calcium. De même, 100 grammes de scarabée aquatique comprend environ 14 milligrammes de fer, alors que la même quantité de bœuf haché n’en contient que 3,5 milligrammes.

Des apports idéals en glucides et en graisses

Les glucides constituent l’apport primaire en énergie dont votre corps a besoin. Cependant, un excès de glucides contribue à accentuer un certain nombre d'effets néfastes à l’organisme, dont l'obésité. Les insectes sont faibles en glucides, ce qui est bénéfique pour les personnes qui suivent un régime de teneur élevée en protéines et faible en glucides.

En outre, les insectes contiennent une petite quantité de graisse. Les aliments faibles en gras sont souhaitables car ils diminuent les risques de développement de maladies cardiovasculaires et d'autres effets néfastes associés à un régime alimentaire riche en graisses. À titre d’exemple, les sauterelles contiennent seulement 6 grammes de matières grasses.