Les fleurs comestibles les plus savoureuses

 

 

De nombreux chefs cuisiniers innovants garnissent leurs plats avec des fleurs pour leur ajouter une touche d'élégance.

Le secret de la réussite lors de l'utilisation de fleurs comestibles est d’agrémenter des plats faibles en saveurs, afin de conserver le goût délicat de la fleur. Cependant, l'identification adéquate est essentielle car certaines fleurs sont toxiques et ne doivent pas être consommées.

De même, il convient de cueillir les fleurs comestibles en début de journée. Utilisez-les à leur apogée pour une meilleure saveur. Évitez en plus les fleurs dont les calices ne sont pas grands ouverts (à l'exception des hémérocalles) et les fleurs fanées ou décolorées.

Les Bégonias tubéreux et les Bégonias de cire

Les Bégonias tubéreux (Begonia X tuberosa) offrent des feuilles, des fleurs et des tiges comestibles. Les fleurs de bégonias ont un goût aigre-agrumes. Leurs pétales sont utilisés pour agrémenter les salades et garnir plusieurs autres plats. Leurs tiges peuvent également être incorporées dans un plat pour substituer à la rhubarbe. Les fleurs et les tiges contiennent par ailleurs de l'acide oxalique et ne doivent donc pas être consommées par les personnes souffrant de la goutte, des calculs rénaux ou encore de rhumatisme.

Quant aux Bégonias de cire (Begonia cucullata), elles disposent de feuilles et de fleurs charnues que l’on peut déguster crues ou cuites. Elles sont susceptibles de libérer une légère amertume une fois dans la bouche ou lorsqu’elles sont trempées dans l'eau.

Les délicieuses Hémérocalles au goût fruité

Les Hémérocalles (Hemerocallis) sont légèrement sucrées avec une saveur végétale très douce, comparable au goût de la laitue ou du melon. Leur saveur est un mélange d'asperges et de courgettes. Certains soutiennent l’idée selon laquelle les différentes couleurs des Hémérocalles correspondent à des saveurs différentes.

Pour utiliser leurs pétales étonnamment doux dans les desserts, il convient d’enlever leurs bases blanches et amères. En outre et afin de garnir une salade de printemps, vous pouvez envisager de cueillir des pousses de Hémérocalles de 4 ou 6 centimètres de hauteur et de les utiliser comme un substitut aux asperges.

Les fleurs comestibles d’arbres fruitiers

La plupart des arbres fruitiers sont généralement pulvérisés juste avant leur floraison. Si vous utilisez vos propres fleurs qui ne sont pas traitées, conservez uniquement les pétales et veillez à enlever les pistils et les étamines. Parmi les fleurs comestibles, les fleurs de bananier (Musa paradisiaca) sont les plus utilisées dans la cuisine asiatique. Une forme en torpille apparaît généralement dans leur partie supérieure.

Les fleurs de bananier sont par ailleurs fréquemment utilisées dans les cuisines asiatiques du sud-est. Elles peuvent être consommées cuites ou crues. Les multiples couches doivent être retirées jusqu'à ce que vous atteigniez les parties tendres et presque blanches de la fleur. Elles sont ensuite coupées en tranches et rincées dans l'eau jusqu'à ce que toute trace de sève soit enlevée.

Si vous les manger crues, assurez-vous que la fleur provienne d'une variété qui ne soit pas amère. La plupart des variétés d'Asie du sud ne sont pas amères.

 


 

Manger les pissenlits par la racine ce n’est pas pour tout de suite. Par contre vous pouvez commencer à manger des pétales de roses comestibles en vous rendant sur la boutique en ligne de multivores.com Les pétales et fleurs proposés sont 100% comestibles et pour en avoir fait l’expérience c’est terriblement bon. J’en viendrai presque à envier les vaches et leurs pelouse…

Bref si vous voulez en mettre plein la vue pendant un repas où si vous voulez devenir pétalovore c’est par ici que ça se passe.